Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 13 invités en ligne
Affaire : Après Aurier, au tour de Jebbour ! Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Comme Serge Aurier la veille, Yassine Jebbour a été interpellé sur les Champs-Elysées et placé en garde à vue. Comme l’Ivoirien, le latéral droit marocain de Bastia est accusé d’avoir donné un coup à un policier…

Décidément, les footballeurs semblent décidés à débuter leurs vacances en garde à vue ! Après l’épisode Serge Aurier, libéré mardi à midi, voilà que Yassine Jebbour fait lui aussi des siennes. Comme l’Ivoirien, à un jour d’intervalle, le Marocain de 24 ans a été interpellé mardi matin vers 5h35 sur les Champs-Elysées.

En état d’ivresse, le latéral droit de Bastia aurait grillé un feu tricolore. Il a donc été emmené au poste afin de vérifier son taux d’alcoolémie, rapporte la radio RTL. Sauf qu’une fois devant le commissariat, le Lion de l’Atlas n’en a fait qu’à sa tête. Après avoir tenté de prendre la fuite, il a été rattrapé par un policier à qui il aurait volontairement donné un coup de pied au tibia. Les deux hommes auraient alors chuté et en tombant, le joueur se serait blessé à la pommette...

Après ce coup d’éclat, Jebbour a été placé en en garde à vue pour "violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique". Vers midi, il aurait enfin pu être soumis à un contrôle d’alcoolémie et affichait encore un taux de 1 gramme par litre de sang. Le joueur formé à Rennes conclut ainsi de la pire manière une deuxième saison d’affilée quasi blanche (4 matchs joués en Ligue 1). Alors que ses anciens coéquipiers sont pour la plupart rassemblés en sélection, l’ancien Montpelliérain, plus appelé par le Maroc depuis près de 3 ans, semble définitivement avoir laissé filer le bon wagon…

Mise à jour le Mercredi, 01 Juin 2016 11:40
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée